Samuel Eto’o a montré, une fois de plus, qu’il est un homme au grand cœur. Informé de la précarité dans laquelle vit l’ancien Capitaine des Lions indomptables Norbert Owona, malade et sans abri, la star du football camerounais a décidé de voler à son secours. Le quadruple Ballon d’or  s’est rendu à son chevet le 26 août 2018 à Douala. Mais l’actuel sociétaire du Qatar SC, club avec lequel il s’est engagé le 14 août dernier, n’a pas fait que lui rendre une visite. Il a manifesté sa volonté de prendre en charge ses soins médicaux et promis de lui construire une nouvelle maison, une fois qu’il sera établi.

 

«Dimanche dernier, j’ai eu la surprise de ma vie. Samuel Eto’o Fils était venu me rendre visite. Après son premier match au Qatar, il a pris l’avion pour venir à mon chevet. Un grand homme qui ne m’avait jamais connu. Il m’a laissé une somme de 500.000 francs Cfa pour les besoins alimentaires. Et que, s’il y a besoin de quoi que ce soit, il est prêt à mettre la main dans la poche. Il m’a aussi promis une maison qu’on devrait mettre à jour à Bonamoussadi», a notamment confié Norbert Owona dans une interview à un site Internet camerounais.

Agé de 67 ans, Norbert Owona souffre depuis deux ans d’une hernie inguinale, une grosseur apparaissant en dessous de l’aine sur la paroi abdominale. «C’est mon équipe, l’Union de Douala, qui s’est occupé jusque-là de moi. Ma famille, sans moyens, pensait recourir à cette mythique équipe (…) J’avais marre de les solliciter à nouveau, c’est pour cela que j’ai préféré gagner la rue et dormir à la belle étoile après que la maison que je m’étais construite s’est écroulée», déclarait-il dans cette même interview.

Son mal-être est parvenu aux oreilles d’Eto’o qui a décidé de lui venir en aide. A noter que Norbert Owona faisait partie de la sélection nationale qui a disputé la Coupe d’Afrique des nations (Can) en 1972 au Cameroun. Il est l’un des artisans de la victoire des Lions indomptables face au Zaïre (5-2) lors du match de classement disputé le 4 mars 1972 au stade omnisports de Yaoundé. C’est son unique réalisation durant la compétition. Il a été le capitaine intérimaire des Lions indomptables après cette Can.