En 1987 sortait aux Editions Pierre-Marcel Favre-ABC, «Pour le libéralisme communautaire», livre de 158 pages écrit par le président de la République Paul Biya, cinq ans après son accession à la magistrature suprême. Trente-et-un ans plus tard, l’ouvrage vient d’être réédité et actualisé. La nouvelle édition a été solennellement présentée au public au cours d’une cérémonie mercredi 12 septembre 2018 à l’hôtel Hilton, à Yaoundé, en l’absence de son auteur. Cérémonie à laquelle ont notamment pris part des membres du gouvernement, hommes politiques, intellectuels et autres acteurs de la société civile.

«En écrivant ces lignes, j’avais pour modeste ambition de présenter à tous mes compatriotes les principes qui sous-tendent le projet de société que je les invite à construire dans le cadre du Rdpc (Rassemblement démocratique du peuple camerounais, parti au pouvoir, Ndlr)», écrit le chef de l’Etat, candidat à sa propre succession pour un septième mandat à la tête du pays à l’élection présidentielle du 7 octobre prochain.

«30 OBJECTIFS»

La réédition de ce célèbre essai politique du président n’est pas fortuite, surtout en cette période électorale. A contrario des 8 autres candidats en lice pour le scrutin présidentiel qui défendent leur programme politique à travers des meetings ou dans les médias, Paul Biya a pris l’option de présenter sa «vision du Cameroun» de manière…littéraire.

Dans cet ouvrage en effet, il «y annonce l’avènement du multipartisme (effectif depuis 1990) après l’étape provisoire du parti unique. Il explique son option pour le libéralisme économique et l’initiative privée tout en préconisant la solidarité nationale, la répartition équitable des fruits de la croissance, la justice sociale, l’éclosion d’une culture basée sur l’inventivité et la coexistence harmonieuse des valeurs propres aux diverses communautés qui forment la Nation.

Enfin, il réaffirme la nécessité de moderniser l’État et d’entretenir des relations de coopération avec les autres pays du monde», déroule le cabinet civil de la présidence de la République. On y trouve notamment les «30 objectifs» pour l’émergence du Cameroun à l’horizon 2035, selon une vision chère au chef de l’Etat. L’ouvrage est disponible en français et en anglais. Il est vendu à 6000 francs Cfa (version standard) et à 12.000 francs Cfa (version de luxe).

 

P.N.N