Candidat malheureux à l’élection présidentielle du 7 octobre dernier, Cabral Libii Li Ngué Ngué a été aperçu ces jours-ci au pays de l’Oncle Sam, avec son épouse Murielle Peggy Bilounga.

Les « marches » de l’homme qui veut « libérer les énergies » des Camerounais l’ont mené, entre autres, au Walk of Fame de Hollywood, entre Gower Street et la Brea Avenue, où une photo le montre debout en train de contempler une étoile gravée à même le sol. Sur cette étoile est inscrit le nom de l’acteur, humoriste et musicien américain Jamie Foxx (Eric Marlon Bishop de son vrai nom) star du film consacré au chanteur aveugle Ray Charles ou encore héros du long métrage « Django Unchained« .

Le juriste de formation et phénomène médiatique a été crédité il y a quelques mois d’une campagne électorale hors-norme malgré des ressources modestes, tant sur les réseaux sociaux que sur les plateaux télés et les meetings politiques.  L’ancien chef de la coordination des étudiants de l’université de Yaoundé II a su capitaliser la sympathie des jeunes qui ont d’ailleurs été nombreux à voter et à cotiser pour lui.

Si quelques voix se sont élevées pour dénoncer la belle vie que semble s’offrir le champion du parti Univers, sa cote de popularité paraît intacte jusque-là.

Cabral Libii Li Ngué Ngué s’est classé troisième à l’élection présidentielle du 7 octobre 2018 avec un score de 6,28% derrière Paul Biya et Maurice Kamto.

 

S.N.