Par Étienne Biloa, Directeur de Publication  d’ICI Cameroun – (Texte paru dans l’édition N°89)

 

Le Cameroun est un tel vivier de talents redoutables, d’énergie et de générosité, que nous n’avons que l’embarras du choix dans notre mission de célébrer l’extraordinaire.

Parmi toutes ces histoires remarquables, singulières et à la fois proches de nous, qui transforment les obstacles en opportunités, une tendance apparaît clairement: les femmes nous en mettent plein la vue.

Si nous saluons la journée officielle de la femme, c’est aussi sans complexe que nous prenons plaisir à la célébrer toute l’année durant; ce numéro est dédié aux héroïnes du quotidien qui bougent les lignes pour les générations futures.

Dans une étonnante multiplicité de profils, l’ascension de ces femmes les érige en modèles, en particulier pour les plus jeunes. Pour en parler au mieux, c’est tout naturellement que je me suis tourné vers l’une de celles qui ne cessent de nous surprendre. Par la précocité de ses accomplissements et la reconnaissance internationale qui l’accompagne, Diane Audrey Ngako est notre « guest editor-in-chief » (rédacteur-en-chef invité), pour nous faire découvrir les histoires d’un échantillon de femmes camerounaises (mais pas que), de plusieurs générations, qui osent croire et rêver sans jamais laisser la peur guider leurs décisions.

Élargir le champ des possibles en enrichissant chaque maillon de la chaine humaine à laquelle nous appartenons tous; ainsi pourrait-on paraphraser notre mission de « transmission ». Entre bienfait et responsabilité, cette conception est au centre de notre démarche éditoriale. C’est donc avec une certaine émotion que nous accueillons, pour une première, la rubrique de MRB dédiée à cette notion fondamentale, particulièrement cruciale lorsqu’on aborde le développement de notre continent.

À équidistance de la légendaire gérontophilie africaine et du jeunisme zélé de certains nouveaux médias, nous vous parlerons de Heyndricks Bilé, Samuel Safo ou William Elong. Passionné de l’Afrique et engagé dans l’humanitaire pour le premier, voyageur scientifique et bricoleur hors pair pour le second, surdoué de l’informatique pour le troisième, ils partagent tous la volonté farouche de faire la différence et de se rendre utiles à la société.

Que diriez-vous ensuite de plonger en immersion dans les coulisses de l’émission de télé qui fait le buzz tout en redéfinissant les standards du paysage de l’audiovisuel made in Cameroun (K-tapul’t) ?

Véritable dossier phare de ce numéro 89 à lui tout seul, Michel Kaham nous conduit dans 40 ans de secrets de vestiaires des Lions Indomptables et de la Fécafoot. « Mémoire de Lions » devient un rendez-vous à retrouver à chaque numéro jusqu’à la CAN 2019.

Évadez-vous sur les mélodies aux influences diverses de Senge, qui chante les merveilles de la vie et contribue à proposer un renouveau de la musique populaire camerounaise.

Cédez au dépaysement que nous offrent nos régions avec les chutes d’Ekom Nkam, richesse naturelle hors norme, lieu d’histoire ancestrale et contemporaine.

Avant de céder, enfin, à notre curiosité pour les « divers » du pays, laissons briller de mille feux les lumières des stars à Abidjan pour une bonne cause sous l’égide de Dominique Ouattara.

Tout un programme. ICI et nulle part ailleurs !

 

ÉTIENNE BILOA