Pour son premier spectacle au pays natal depuis longtemps, la salle de l’Institut Français de Douala s’est avérée très petite l’année dernière pour contenir les centaines de personnes venues voir et écouter le virtuose bassiste camerounais.

Les 225 places disponibles à 20.000 et 25.000 Fcfa l’entrée ont très vite été prises d’assaut par un public très sélect. Étienne Mbappè, un tout petit peu accablé de laisser plusieurs de ses fans à la touche,  accompagné par  son groupe The Prophets, s’est tout de même montré fier de jouer dans une salle comble chez lui.

Pendant plus de deux heures, le maestro et son orchestre ont promené le public dans son répertoire fait de musique savante et quelques airs populaires. Entre attitude studieuse et décontractée, l’émotion était vive, laissant transparaître une communion parfaite entre l’artiste et le public.

L’extase. Pour une énième sortie de l’artiste dans son pays natal, ce fut un triomphe. En attendant la prochaine fois, on ravive la souvenir !

 

Félix Epée – Patrick Nelle – ICI Cameroun