Son empreinte est indélébile quoique méconnue d’une grande partie de ses compatriotes. Son patronyme est pourtant un marqueur de la vie politique des années 1970 dans la région de Douala.

Isabelle Ebanda, institutrice de formation née en 1936 à Douala, a porté des casquettes importantes après l’indépendance. D’abord présidente départementale de l’Organisation des femmes de l’Union nationale camerounaise (Ofunc) pour le Wouri, elle représentera à partir du 7 juin 1970 toute la province du Littoral à l’Assemblée législative du Cameroun Oriental.

Par la suite, Isabelle Ebanda sera députée à l’Assemblée nationale fédérale dès le 8 mai 1973 et plus tard secrétaire du Bureau de l’Assemblée nationale fédérale.

Elle s’est vu décerner les médailles de Chevalier du mérite de 2e Classe et de Chevalier de l’Ordre de la valeur.

Avec Isabelle Ebanda, la Journée Internationale de la Femme fournit à ICI Cameroun l’occasion de célébrer celles qui ont su poser leur empreinte sur l’histoire du pays. Sportives, artistes, intellectuelles, femmes d’affaires, femmes politiques ou de pouvoir, elles apparaissent dans cette galerie de portraits par ordre alphabétique.

 

Prochainement : EKOTTO EBOLO Alvine

 

Déjà publié

  1. AHIDJO Germaine
  2. BASSONG Isabelle
  3. BERTHELOT Patricia
  4. BETALA Cécile
  5. BEYALA Calixthe
  6. BILOA Marie Roger
  7. BIYA Chantal
  8. BIYA Jeanne Irène
  9. BURNLEY Gwendoline
  10. DANG Esther
  11. Daphné