Julienne Keutcha restera à jamais la première femme députée du Cameroun indépendant. Et ce n’est pas seulement parce que son époux Jean Keutcha aura été un homme politique et diplomate d’importance, un temps ministre de l’Enseignement supérieur, ministre des Relations extérieures et ambassadeur itinérant à la présidence de la République.

Julienne, née en 1924 à Ngwatta par Santchou dans l’ancienne province de l’Ouest, puéricultrice de formation, entre en politique avec des idées bien arrêtées pour l’émancipation des femmes et de la jeune fille.

En mai 1960, elle est la seule femme à siéger dans la toute première Assemblée nationale du Cameroun. Elle est réélue après la Réunification pour un siège dans la première Assemblée législative du Cameroun Oriental, avant de représenter ce même Cameroun Oriental au sein de l’Assemblée nationale fédérale jusqu’en 1972.

Secrétaire du Bureau de l’Assemblée et membre de la Commission des Affaires étrangères, elle fera aussi partie du Groupe d’Unité institué par les leaders des grands partis majoritaires à l’Assemblée pour la recherche de l’Unité nationale.

Hormis son courage au moment de se rendre sur le terra à Dschang alors que sévissaient encore les maquisards, elle aura contribué à faire reculer l’âge d’entrée dans les lycées à 14 ans. Elle a aussi demandé le renvoi de l’école de tout garçon qui mettait une fille enceinte, car les espoirs de toute une famille s’en trouvaient brisés.

Avec Julienne Keutcha, la Journée Internationale de la Femme fournit à ICI Cameroun l’occasion de célébrer celles qui ont su poser leur empreinte sur l’histoire du pays. Sportives, artistes, intellectuelles, femmes d’affaires, femmes politiques ou de pouvoir, elles apparaissent dans cette galerie de portraits par ordre alphabétique.

 

Prochainement: K TINO

 

Précédemment

ENGANAMOUIT Gaëlle

ENONCHONG Rebecca

EPOTE Denise

ETONGE Sarah

FAMPOU Denise

FOMEKONG Mireille

FONING Françoise

FOTSO Kate

GOBE Brigitte

GWET BELL Ernestine