Léonora Miano, née en 1973 à Douala, est devenue une femme de lettres incontournable sur le continent après avoir consacré une trilogie à l’Afrique avec L’intérieur de la nuit (classé 5e dans la liste des meilleurs livres de l’année par le magazine Lire), Contours du jour qui vient (Prix Goncourt des Lycéens en 2006), et Les Aubes écarlates (2009).

Installée à Paris, elle a écrit sur la communauté afropéenne avec Tels des astres éteints et Blues pour Élise (2010). Écrivant aussi sur le «tiers-espace» en l’interprétant «au prisme de son éducation africaine et de son statut d’«afropéenne», pour illustrer les complexités des identités noires contemporaines, ancrées dans un «tiers-espace», ni africain, ni américain, ni européen», selon le mot de l’essayiste française Sylvie Laurent.

C’est en 2006 qu’elle décroche une avalanche de distinctions, dont le Prix Louis-Guilloux, le Prix du Premier roman de Femme, le Prix René Fallet, le Prix Bernard-Palissy, le Prix Goncourt des Lycéens.

En 2011, pour l’ensemble de son œuvre, elle a reçu le Grand Prix Littéraire d’Afrique Noire, suivi en 2012 du Prix Seligmann contre le racisme. En 2013, en plus du Prix Femina pour La saison de l’Ombre, elle a été primée du Grand Prix du Roman Métis.

Avec Léonora Miano, la Journée Internationale de la Femme fournit à ICI Cameroun l’occasion de célébrer celles qui ont su poser leur empreinte sur l’histoire du pays. Sportives, artistes, intellectuelles, femmes d’affaires, femmes politiques ou de pouvoir, elles apparaissent dans cette galerie de portraits par ordre alphabétique.

 

Prochainement: MINKA Colette Jeannine

 

Précédemment

FOTSO Kate

GOBE Brigitte

GWET BELL Ernestine

KEUTCHA Julienne

K TINO

LEKE Rose

MBANGO ETONE Françoise

MBONO SAMBA Madeleine

MBOTO FOUDA Lucie

MEDOU BADANG Elisabeth