La veuve de Félix Roland Moumié était restée l’une des dernières légendes vivantes des combattants de l’indépendance du Cameroun. C’est en mars 1947 que la jeune Marthe Ekemeyong qui termine ses études primaires à Lolodorf rencontre le jeune médecin Félix Roland Moumié affecté dans ce coin retiré du pays. Ils se marient en juillet 1950.

Pour échapper aux menaces de mort, le couple Moumié se réfugie à Kumba dans le Cameroun britannique, après la dissolution de l’UPC et les émeutes du 25 mai 1955 à Douala. En 1957,  Félix et Marthe Moumié sont arrêtés avec onze autres militants et sympathisants de l’UPC. Ils sont  conduits dans un commissariat dénommé White House à Victoria (aujourd’hui Limbé).

Parmi les détenus, Ernest Ouandié, Abel Kingué, des femmes de l’Union démocratique des femmes camerounaises (Udefec), dont  Mme Ouandié, SGA de l’Udefec et bien sur Marthe Moumié, rédactrice en chef du journal féminin de l’UPC. Le groupe des 13 est contraint à l’exil au Soudan puis en Égypte et enfin en Guinée Co­nakry nouvellement indépendante, où le travail de propagande des Moumié porte ses fruits.

En 1969, soit neuf ans après l’assassinat de son époux, elle rentre au Cameroun en passant par la Guinée Équatoriale. Arrêtée et conduite à  la Brigade mixte mobile de Yaoundé, centre de détention et de tor­ture dirigé par Jean Fochivé. Marthe Moumié affectée à la cuisine verra passer plusieurs nationalistes en route vers leur exécution.

Un matin de 1973, elle est libérée grâce à la pression de la communauté internationale. Mais dans la nuit du 7 au 8 janvier 2009, elle est violée et assassinée dans son domicile à Ebolowa.

Avec Marthe Moumié, la Journée Internationale de la Femme fournit à ICI Cameroun l’occasion de célébrer celles qui ont su poser leur empreinte sur l’histoire du pays. Sportives, artistes, intellectuelles, femmes d’affaires, femmes politiques ou de pouvoir, elles apparaissent dans cette galerie de portraits par ordre alphabétique.

 

Prochainement: NGA Rose Angeline

 

Précédemment

GWET BELL Ernestine

KEUTCHA Julienne

K TINO

LEKE Rose

MBANGO ETONE Françoise

MBONO SAMBA Madeleine

MBOTO FOUDA Lucie

MEDOU BADANG Elisabeth

MIANO Léonora

MINKA Colette Jeannine