La première femme recteur d’université au Cameroun est aussi une des plus anciennes figures de la scène politique et administrative. Elle détient à ce jour le record de longévité dans le gouvernement des universités au Cameroun, tous sexes confondus !

Née Effange Dorothy Limunga en 1943 à Buea dans le Sud-ouest du pays, elle fait ses études primaires au Government school de Buea (1948-1955) puis les secondaires au Queen’s School d’Enugu au Nigeria (1956 à 1962). Elle y remporte le Foot Scholarship récompensant les deux meilleurs éléments de sexes masculin et féminin de chaque province de la fédération du Nigeria et du Cameroun britannique. Jeune fille, elle pratique avec brio le tennis sur pelouse ou sur table, et le badminton)…

En 1962, elle sera la première Camerounaise honorée de l’African scholraship program of American universities (Aspau). La jeune fille poursuivra donc ses études en Amérique puis en Angleterre où elle deviendra la première Camerounaise titulaire d’un PhD. Enseignante, elle va accéder à de hautes fonctions dans les milieux académiques et devenir «la dame de fer des universités camerounaises».

Maître de conférences en génétique et en embryologie à la Faculté de sciences de l’Université de Yaoundé dès son retour au Cameroun en 1970, celle qui est devenue l’épouse du Pr Martin Zacharie Njeuma a été vice-ministre de l’Éducation pendant dix ans (1975-1985). Vice-Chancelor de l’Université de Buea de 1993 à 2005, elle dirige l’Université de Yaoundé I jusqu’en 2008 lorsqu’elle est nommée membre du Conseil électoral d’Elecam.

Membre de la Cour suprême depuis 2011, elle restera aussi la première personnalité placée à la tête de la Fédération nationale des sports universitaires (Fenasu).

Avec Dorothy Njeuma, la Journée Internationale de la Femme fournit à ICI Cameroun l’occasion de célébrer celles qui ont su poser leur empreinte sur l’histoire du pays. Sportives, artistes, intellectuelles, femmes d’affaires, femmes politiques ou de pouvoir, elles apparaissent dans cette galerie de portraits par ordre alphabétique.

 

Prochainement: NJOYA Rabiatou

 

Précédemment

MBANGO ETONE Françoise

MBONO SAMBA Madeleine

MBOTO FOUDA Lucie

MEDOU BADANG Elisabeth

MIANO Léonora

MINKA Colette Jeannine

MOUMIE Marthe

NGA Rose Angeline

NGONG MUA Josepha

NGWA Liza

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *