En 1975, Cécile Ngambi est l’héroïne camerounaise des Jeux d’Afrique centrale où elle décroche la médaille d’or dans la discipline du pentathlon. Elle a seulement 15 ans !

En 1976, une autre médaille d’or tombe dans son escarcelle lors des championnats d’Afrique d’athlétisme de Brazzaville et Libreville.

1980. Elle prend part aux Jeux olympiques de Moscou où elle porte non plus seulement les couleurs du pays mais celles du continent africain. Au cours de cette épreuve elle bat le record du Cameroun de saut en longueur avec 1,80m.

1981. A Vichy, c’est le record national du 100m haies qu’elle établit avec 13 secondes et 6 centièmes.

Mais le pentathlon est retiré des épreuves olympiques avant les Jeux de Los Angeles en 1984. Elle sera néanmoins championne nationale du saut en longueur en 1983 et battra le record du Cameroun du 400m en février 1984 en 55 secondes et 8 centièmes.

Après des études poussées à l’Institut national de la Jeunesse et des Sports (Injs) celle qui a épousé le journaliste Roger Betala a entamé une carrière administrative qui l’a conduite jusqu’au poste de directeur du développement du sport de haut niveau au ministère des Sports et de l’Éducation physique.

Avec Cécile Betala, la Journée Internationale de la Femme fournit à ICI Cameroun l’occasion de célébrer celles qui ont su poser leur empreinte sur l’histoire du pays. Sportives, artistes, intellectuelles, femmes d’affaires, femmes politiques ou de pouvoir, elles apparaissent dans cette série de portraits par ordre alphabétique.

 

Prochainement : BEYALA Calixthe