La première femme ministre en Afrique noire au sud du Sahara s’appelle Delphine Tsanga, née Delphine Tsogo le 21 décembre 1935 à Doumé d’un père «évolué» qui était agent de l’administration française. Passée par le Collège des Jeunes Filles de Douala, le Lycée Joss de la même ville, elle sera une des premières Camerounaises à pratiquer le sport de compétition, devenant championne d’athlétisme, du saut en longueur et du saut en hauteur.

Boursière en 1956, elle passe deux années d’études préparatoires à l’Institut catholique de Toulouse pour un concours de jardinière et infirmière. Devenue infirmière diplômée d’Etat, elle se marie et rentre au Cameroun en 1959. En 1963, elle désignée présidente du Conseil national des femmes, branche féminine du Conseil national de la Jeunesse du Cameroun (Conajepca). Bientôt, elle est élue présidente de l’Organisation des femmes de l’Union nationale camerounaise (Ofunc).

Elue en 1970 à l’Assemblée législative, elle est nommée ministre adjoint de la Santé publique, puis ministre des Affaires Sociales quatre ans plus tard. En 1984, elle sort du gouvernement en perdant sa position de présidente de l’Organisation des femmes de l’Union nationale camerounaise. Elle reste néanmoins membre du jury du Comité d’alphabétisation de l’Unesco et présidente du conseil d’administration de l’Association de protection et de valorisation forestière (Apvf).

Le retour du pluralisme verra la doyenne des femmes ministres passer du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) pour l’Union nationale pour le développement et le progrès (Undp) dont elle gravit rapidement les échelons supérieurs pour devenir membre du bureau politique puis vice-présidente. En 2011, elle sera désignée membre du Conseil électoral d’Elections Cameroun (Elecam).

Avec Delphine Tsanga, la Journée Internationale de la Femme fournit à ICI Cameroun l’occasion de célébrer celles qui ont su poser leur empreinte sur l’histoire du pays. Sportives, artistes, intellectuelles, femmes d’affaires, femmes politiques ou de pouvoir, elles apparaissent dans cette galerie de portraits par ordre alphabétique.

 

Prochainement: WERE WERE LIKING

 

Précédemment

NGWA Liza

NJEUMA Dorothy

NJOYA Rabiatou

NNANA Marie Claire

NZIE Anne-Marie

SITA BELLA Thérèse

SONGWE Vera

TANKEU Elisabeth

TCHUINTE Agnès Marie

TJOUES Geneviève