Jeanne Irène Atyam de son nom de jeune fille a épousé Paul Biya le 2 septembre 1961 à Antony près de Paris. La native de Monengombo par Endom dans le Nyong et Mfoumou (Centre), qui a obtenu une bourse d’études dans la ville de Nantes en France est devenue une des toutes premières sages femmes du Cameroun.

De retour au pays natal, tandis que son époux gravit les marches conduisant au sommet du pouvoir, Jeanne Irène Biya soulage les douleurs de ses concitoyens à la PMI centrale et à l’Hôpital central de Yaoundé.

Deuxième Première dame du Cameroun à partir du 6 novembre 1982, elle met un point d’honneur à inculquer les valeurs de discrétion à son fils Franck Biya. Au nom de la même discrétion, elle opte pour un soutien à des œuvres caritatives, notamment la Fondation Petit Dan et Sarah à Soa où elle allait régulièrement visiter des enfants en difficulté, seulement accompagnée de sa garde rapprochée. Malheureusement, elle perd son combat contre la maladie le 29 juillet 1992, à l’âge de 57 ans.

Avec Jeanne Irène Biya, la Journée Internationale de la Femme fournit à ICI Cameroun l’occasion de célébrer celles qui ont su poser leur empreinte sur l’histoire du pays. Sportives, artistes, intellectuelles, femmes d’affaires, femmes politiques ou de pouvoir, elles apparaissent dans cette galerie de portraits par ordre alphabétique.

 

Prochainement : BURNLEY Gwendoline

 

Déjà publié

  1. AHIDJO Germaine
  2. BASSONG Isabelle
  3. BERTHELOT Patricia
  4. BETALA Cécile
  5. BEYALA Calixthe
  6. BILOA Marie Roger
  7. BIYA Chantal