Dadju en concert pour la première fois au Cameroun. Le rappeur français d’origine congolaise se produit le 28 juillet 2018 au Palais polyvalents des sports de Yaoundé (Paposy).

«Ok ok, c’est le prince Dadj’. Rendez-vous le 28 juillet à Yaoundé pour ma première fois au Cameroun au Palais des sports. Ça va être le fuego (feu en espagnol, Ndlr) comme jamais. Vous entendez ? Le fuego comme jamais. On est ensemble», confirme le chanteur dans la bande annonce du spectacle diffusée sur certaines chaînes de télévision et de radio.

La vidéo est également disponible en ligne. Des affiches annonçant ce spectacle inondent les rues de la capitale depuis plusieurs semaines. Un événement qu’on qualifie d’«inédit» du côté de Learn Life, l’agence événementielle derrière ce concert.

L’artiste idéal pour les vacances

«C’est une opportunité qu’on a saisie, surtout qu’il vient de sortir son premier album qui a d’ailleurs cartonné. On a décidé de le faire venir au Cameroun, car c’est un artiste en vogue en ce moment. On s’est rendu compte qu’il est beaucoup écouté et apprécié, et qu’il avait une fibre assez élargie contrairement à certains artistes de son âge. Donc, c’était l’artiste idéal pour ces vacances», expliquent les organisateurs.

Le public de Yaoundé pourra ainsi déguster son album «Gentleman 2.0» sorti en novembre 2017 et devenu disque d’or en seulement deux semaines. C’est de ce premier opus qu’est extrait son titre à succès «Reine» qui totalise plus de  50 millions de vue sur Youtube.

Âgé de 27 ans, Dadju Djuna Nsungula (de son vrai nom) est né dans une famille de musiciens. Il est le fils de Djuna Djanana, un chanteur du groupe Viva La Musica de Papa Wemba et le frère cadet de Maître Gims. Pourtant, c’est par «accident» qu’il se lance dans la musique. Et avec succès, car il se fait un nom en seulement quelques mois en chantant notamment l’amour. «Je ne serai pas là sans ma famille. Celle dans laquelle je suis né, mais aussi celle que j’ai choisie, mon équipe, mes amis», confie, à Jeune Afrique, l’ancien membre du duo The Shin Sekaï (avec Abou Tall) adulé aujourd’hui par des millions de fans à travers le monde.

 

Patricia Ngo Ngouem