Étudiante en Faculté des sciences juridiques et politiques, la native de Mengueme a été désignée plus belle fille du département du Nyong et Mfoumou dans le cadre du concours Miss Kanga.

Élément décisif : son projet de lutte contre les grosses précoces. Une lutte basée sur sensibilisation de la jeunesse du département et menée dans les établissements scolaires, les hôpitaux, les orphelinats.

Organisé par le groupe Nyong et Mfoumou Online, ce concours a valu à la lauréate de repartir avec 150 000 FCFA, un trophée en bois d’ébène, une couronne, un bon pour soins de corps dans un institut de beauté de la place.

 

J.E.